DF 15/01/17

Thème réflexif : Désintégration & Recomposition

Thème sensitif : Circulation de forces & Vibrations

Lien compte-rendu ici

# Où je vais ? Qui je deviens ? Quelle mutation s’opère en moi ? Je ne le comprends pas; je n’arrive pas à la voir, elle semble glisser à chaque fois que je l’aperçois ou se dissoudre tel un mirage dans le désert. J’ai soif de vie, d’explosions, de corps, de pensées. Mon processus de penser s’entrechoque lui-même, les engrenages se défont et coulent de l’intérieur, je suis parti, revenu, élancé, là-bas déjà, mort encore, défait, surpris, épuisé par le manque de vie, je meurs, mon corps meurt et je rêve que je rêve des réponses qui font parties de mon quotidien. Quelle est donc cette réalité ? Y-en-a-t-il une ?

# Un éveil fourmillant. C’est qu’ils s’agitent tous. Des entremêlements. Le rythme, les rythmes je devrais dire, se croisent. On redessine le spatial, on le transforme, il est en cinq dimensions ou plus. Elle est là la transformation, un beau démarrage avec plein d’accélérations esthétiques, élastiques, électriques. La voix, les voix, comme un besoin de mettre des mots sur ces corps qui bougent. Des mots qui sont une musique autant qu’ils parlent à l’esprit. Le tourbillon se calme comme après un bon repas; On n’est pas au fond du puits mais la mayonnaise a pris.

# Corps et membres. Et fraction et fractions mots glissants qui rigolent sur les aspérités des articulations. Des tintements ont porté non pas des corps ni des gestes, mais des portions d’espace que sont venues rencontrer ou défier des impulsions. Ailleurs et là pourtant, des pulsations de bris de verre en armatures d’accords mentaux et engrenages savants des voies du physique.

Publicités